Dans sa brochure de réductions, l'enseigne propose plusieurs produits en "1+2 gratuits". Selon Buurtsuper.be, ces promotions lancent une course effrénée "qui sera dommageable pour toute l'économie".

L'association estime qu'elle aura un impact sur l'emploi et que la marge perdue des entreprises alimentaires ne pourra dès lors plus être investie dans l'innovation. "A terme, cela conduira à une perte généralisée de qualité pour notre alimentation", selon le directeur Luc Ardies.

"Il ne s'agit pas seulement du petit indépendant défavorisé face à la multinationale. En ce moment, le secteur alimentaire a besoin de moyens supplémentaires pour affronter les défis de l'avenir (numérisation, investissements dans des mesures écoresponsables, ...). Ce type de promotions mène l'un des plus importants secteurs belges à sa destruction", conclut-il.

Dans sa brochure de réductions, l'enseigne propose plusieurs produits en "1+2 gratuits". Selon Buurtsuper.be, ces promotions lancent une course effrénée "qui sera dommageable pour toute l'économie". L'association estime qu'elle aura un impact sur l'emploi et que la marge perdue des entreprises alimentaires ne pourra dès lors plus être investie dans l'innovation. "A terme, cela conduira à une perte généralisée de qualité pour notre alimentation", selon le directeur Luc Ardies. "Il ne s'agit pas seulement du petit indépendant défavorisé face à la multinationale. En ce moment, le secteur alimentaire a besoin de moyens supplémentaires pour affronter les défis de l'avenir (numérisation, investissements dans des mesures écoresponsables, ...). Ce type de promotions mène l'un des plus importants secteurs belges à sa destruction", conclut-il.