"La visite d'Etat des souverains belges au Grand-Duché de Luxembourg - de mardi à jeudi, ndlr - a suscité beaucoup d'intérêt auprès des entreprises wallonnes, raison pour laquelle l'Agence wallonne à l'exportation (AWEX) a sollicité l'Agence pour le Commerce extérieur (ACE) et le Palais pour dépasser son quota de participants, fixé à quinze pour les visites d'Etat en Europe", a expliqué l'AWEX.

Malgré sa petite taille, le Grand-Duché de Luxembourg est le 8e client de la Wallonie - 3% des exportations wallonnes -, et son 8e fournisseur également (3,3% des importations). En 2018, les exportations de la Wallonie- des produits minéraux et du matériel de transport principalement - y ont atteint 1,373 milliard d'euros (+2,8 % par rapport à 2017), les importations s'élevant à 1,150 milliard d'euros (-21,6% par rapport à 2017).

Alors que la part du sud du pays dans le total des exportations de la Belgique oscille généralement, pour la plupart des destinations, entre 15 et 20 %, elle est de 24,5% vers le Grand-Duché, a encore précisé l'Agence wallonne à l'exportation.

Selon cette dernière, l'ensemble des investissements grand-ducaux en Wallonie entre 2000 et 2018 s'est élevé à 13,758 milliards d'euros et a créé 33.944 emplois. Pour cette même période, le Grand-Duché s'est classé 12e en termes d'emplois directs annoncés (706) et 12e en termes de montants investis (220 millions d'euros) en Wallonie.

Le Grand-Duché a donc bien des atouts à faire valoir auprès des entrepreneurs, ce qui devrait une nouvelle fois se confirmer lors de cette visite d'Etat au cours de laquelle 23 accords devraient être signés dans les domaines économique, spatial et environnemental.