Quelque 1.700 personnes travaillent actuellement chez Securex. "Il y a une série de pistes quant aux départements où des emplois pourraient disparaître, mais aucune décision n'a encore été prise." Selon Robert Veekman du syndicat ACV (CSC), la division sales et marketing devrait être la plus touchée avec 18 licenciements. Sept emplois disparaîtraient dans la division IT et trois dans les services administratifs de support. Les syndicats ont été informés la semaine dernière, mais l'information n'a été rendue publique que mardi.

Quelque 1.700 personnes travaillent actuellement chez Securex. "Il y a une série de pistes quant aux départements où des emplois pourraient disparaître, mais aucune décision n'a encore été prise." Selon Robert Veekman du syndicat ACV (CSC), la division sales et marketing devrait être la plus touchée avec 18 licenciements. Sept emplois disparaîtraient dans la division IT et trois dans les services administratifs de support. Les syndicats ont été informés la semaine dernière, mais l'information n'a été rendue publique que mardi.