Le métier donne de plus en plus lieu à des tracasseries administratives et attire de moins en moins les jeunes. Au point que "nous risquons de manquer d'experts-comptables d'ici quatre ou cinq ans, prévient Vincent Delvaux, vice-président de l'IEC et membre du conseil de l'ITAA. Ceux qui partent à la pension sont pl...