Tous les bénéfices viennent donc de Macédoine du Nord, où ont été produits pour la première fois plus d'autobus qu'au siège historique de Koningshooikt. Pas moins de 725 autobus sont sortis du site de Skopje, où travaillent 1.350 personnes - sur un total de 4.700. C'est presque deux fois plus que dans l'usine lierroise, précise L'Echo.