Le roaming, ou l'itinérance en français, désigne les passages de la carte SIM d'un opérateur mobile au réseau d'un autre opérateur étranger, pour les appels, les SMS, la data (3G/4G). Dès que vous passerez la frontière, votre opérateur vous alertera par SMS des tarifs pratiqués en roaming.

Le comparateur CallMePower prodigue 5 conseils afin d'éviter les mauvaises surprises sur votre facture au retour de vacances.

1. Être très attentif à la destination

La France, l'Espagne et les Pays-Bas représentent 57,9 % des voyages touristiques à l'étranger et sont incontestablement les destinations préférées des Belges. Bonne nouvelle, depuis la suppression des frais d'itinérance dans les 27 pays membres par l'Union Européenne en juin 2017, il n'y a plus de frais de roaming dans ces pays, de même qu'en Islande, en Norvège et au Liechtenstein. Ce n'est malheureusement pas le cas pour les pays en dehors de l'UE et de l'Europe, comme la Suisse, Monaco, Andorre, ou encore Chypre, où des frais de roaming peuvent encore s'appliquer.

Le Royaume-Uni ne fait plus partie de l'Union européenne (UE) depuis le Brexit de janvier 2020. Proximus, Orange et Base appliquent toujours la suppression des frais de roaming pour leurs clients qui se rendent en Angleterre, en Ecosse, aux Pays de Galles et en Irlande du Nord.

Pour toute autre voyage hors de l'UE, des frais de roaming, parfois très élevés seront d'application. La minute d'appel sortant, le SMS envoyé et le MB de data (3G/4G) seront facturés au cas par cas, pays par pays, opérateur par opérateur.

2. Désactiver les données mobiles et suivre sa consommation de près

Pensez à désactiver vos données mobiles et l'itinérance des données lors d'un voyage à l'étranger. Privilégiez également au maximum les applications fonctionnant via le Wifi afin d'éviter d'épuiser trop rapidement vos data. Dans l'application mobile de votre opérateur, vous pourrez accéder au suivi de votre consommation et consulter les conditions de votre abonnement pour éviter toute surfacturation.

3. Choisir l'opérateur le moins cher

Chaque opérateur fixe une limite d'utilisation raisonnable de votre abonnement mobile à l'étranger, malgré la suppression des frais de roaming en UE. Vous ne profiterez donc pas des mêmes conditions qu'en Belgique. Les frais d'itinérance dans le monde varient en fonction du pays dans lequel vous voyagez, mais aussi de votre opérateur et de l'abonnement mobile choisi. Il est donc primordial de comparer les offres.

4. Prudence aux frontières, dans les airs et en mer

À proximité d'une frontière, votre smartphone peut changer automatiquement de réseau mobile pour celui du pays voisin. C'est le cas souvent entre la France et la Suisse, ou l'Italie et la Suisse qui applique encore des frais de roaming. Cela peut aussi arriver lors d'une croisière. Sur certaines îles grecques, votre téléphone peut avoir tendance à privilégier un signal mobile originaire de la Turquie toute proche. Afin d'éviter toute connexion non désirée à un réseau mobile étranger, vérifiez régulièrement vos paramètres de connexion. En bateau ou en avion, votre mobile peut aussi se connecter à un réseau satellite fourni à bord du moyen de transport. Ces services ne sont pas couverts et ont souvent des surtaxes élevées.

5. Optez pour une carte prépayée

En cas de séjour prolongé, vous pouvez choisir une carte prépayée afin d'utiliser votre smartphone dans les autres pays de l'UE sans payer de supplément. Une limite de volume pour les données mobiles peut être appliquée par votre opérateur.

Le roaming, ou l'itinérance en français, désigne les passages de la carte SIM d'un opérateur mobile au réseau d'un autre opérateur étranger, pour les appels, les SMS, la data (3G/4G). Dès que vous passerez la frontière, votre opérateur vous alertera par SMS des tarifs pratiqués en roaming. Le comparateur CallMePower prodigue 5 conseils afin d'éviter les mauvaises surprises sur votre facture au retour de vacances.La France, l'Espagne et les Pays-Bas représentent 57,9 % des voyages touristiques à l'étranger et sont incontestablement les destinations préférées des Belges. Bonne nouvelle, depuis la suppression des frais d'itinérance dans les 27 pays membres par l'Union Européenne en juin 2017, il n'y a plus de frais de roaming dans ces pays, de même qu'en Islande, en Norvège et au Liechtenstein. Ce n'est malheureusement pas le cas pour les pays en dehors de l'UE et de l'Europe, comme la Suisse, Monaco, Andorre, ou encore Chypre, où des frais de roaming peuvent encore s'appliquer. Le Royaume-Uni ne fait plus partie de l'Union européenne (UE) depuis le Brexit de janvier 2020. Proximus, Orange et Base appliquent toujours la suppression des frais de roaming pour leurs clients qui se rendent en Angleterre, en Ecosse, aux Pays de Galles et en Irlande du Nord.Pour toute autre voyage hors de l'UE, des frais de roaming, parfois très élevés seront d'application. La minute d'appel sortant, le SMS envoyé et le MB de data (3G/4G) seront facturés au cas par cas, pays par pays, opérateur par opérateur.Pensez à désactiver vos données mobiles et l'itinérance des données lors d'un voyage à l'étranger. Privilégiez également au maximum les applications fonctionnant via le Wifi afin d'éviter d'épuiser trop rapidement vos data. Dans l'application mobile de votre opérateur, vous pourrez accéder au suivi de votre consommation et consulter les conditions de votre abonnement pour éviter toute surfacturation.Chaque opérateur fixe une limite d'utilisation raisonnable de votre abonnement mobile à l'étranger, malgré la suppression des frais de roaming en UE. Vous ne profiterez donc pas des mêmes conditions qu'en Belgique. Les frais d'itinérance dans le monde varient en fonction du pays dans lequel vous voyagez, mais aussi de votre opérateur et de l'abonnement mobile choisi. Il est donc primordial de comparer les offres.À proximité d'une frontière, votre smartphone peut changer automatiquement de réseau mobile pour celui du pays voisin. C'est le cas souvent entre la France et la Suisse, ou l'Italie et la Suisse qui applique encore des frais de roaming. Cela peut aussi arriver lors d'une croisière. Sur certaines îles grecques, votre téléphone peut avoir tendance à privilégier un signal mobile originaire de la Turquie toute proche. Afin d'éviter toute connexion non désirée à un réseau mobile étranger, vérifiez régulièrement vos paramètres de connexion. En bateau ou en avion, votre mobile peut aussi se connecter à un réseau satellite fourni à bord du moyen de transport. Ces services ne sont pas couverts et ont souvent des surtaxes élevées.En cas de séjour prolongé, vous pouvez choisir une carte prépayée afin d'utiliser votre smartphone dans les autres pays de l'UE sans payer de supplément. Une limite de volume pour les données mobiles peut être appliquée par votre opérateur.