La vente en ligne a attiré près d'un demi-million de visiteurs uniques. Tout ce qui se trouvait au siège central n'a pas été vendu, certaines choses ont notamment été rachetées par le repreneur espagnol Wamos, qui a relancé 62 des 91 agences de voyage. Le mobilier des magasins restants, situés surtout en Flandre, pourrait également faire l'objet d'une vente aux enchères.