Selon MiDiagnostics, son nouveau test combine la fiabilité des tests PCR et la rapidité des auto-tests. Les premiers programmes pilotes sont prévus après les vacances d'été.

L'entreprise a levé 58 millions d'euros supplémentaires pour commercialiser son produit. La majeure partie du capital - soit 38 millions - provient des principaux actionnaires, dont Marc Coucke, Urbain Vandeurzen et Michel Akkermans. Les 20 millions restants ont été obtenus via un emprunt à la banque européenne d'investissement.

Le centre de recherche Imec travaille également au développement d'un test de détection rapide du Covid-19 sur base de l'air expiré. Les essais cliniques sont en phase de déploiement. Imec espère également tester son produit à Brussels Airport d'ici l'été.

Selon MiDiagnostics, son nouveau test combine la fiabilité des tests PCR et la rapidité des auto-tests. Les premiers programmes pilotes sont prévus après les vacances d'été. L'entreprise a levé 58 millions d'euros supplémentaires pour commercialiser son produit. La majeure partie du capital - soit 38 millions - provient des principaux actionnaires, dont Marc Coucke, Urbain Vandeurzen et Michel Akkermans. Les 20 millions restants ont été obtenus via un emprunt à la banque européenne d'investissement. Le centre de recherche Imec travaille également au développement d'un test de détection rapide du Covid-19 sur base de l'air expiré. Les essais cliniques sont en phase de déploiement. Imec espère également tester son produit à Brussels Airport d'ici l'été.