Une partie du butin record volé à la société spécialisée dans les transferts de cryptomonnaies Poly Network a été restituée, a indiqué mercredi le groupe sur Twitter, dans une affaire d'escroquerie évaluée à 600 millions de dollars.

"La valeur totale (...) des actifs renvoyés par le pirate" s'élève à 4,77 millions de dollars, a indiqué Poly Network mercredi dans un tweet.

C'est pour l'heure bien maigre comparé au montant total du butin évalué à quelque 600 millions de dollars, selon des calculs d'utilisateurs comme le chercheur en cybersécurité et spécialiste de l'Ethereum Mudit Gupta. Ce butin, dont le vol a été rapporté mardi par Poly Network, est composé de jetons d'Ethereum, dont un peu plus de 2,6 millions de dollars ont été récupérés, BinanceChain et OxPolygon.

Dans une lettre adressée aux pirates informatiques et publiée sur Twitter mardi, Poly Network avait exhorté les pirates à "rendre les actifs".

"La somme d'argent que vous avez piratée est la plus grosse dans l'histoire de la finance décentralisée", a affirmé la société. "Cet argent vient de dizaines de milliers de membres de la communauté crypto." L'entreprise avait publié les adresses utilisées par les hackers et appelé les détenteurs de portefeuilles de cryptomonnaies à les "blacklister".

Les transferts de bitcoins et autres crypto-actifs reposent sur la technologie de la chaîne de blocs (ou "blockchain"), qui permet a priori de se passer d'intermédiaires comme les banques, les transactions se faisant directement d'utilisateur à utilisateur.

Fin avril, les vols de cryptomonnaies, piratages et fraudes avaient atteint 432 millions de dollars en tout, selon CipherTrace.

Une partie du butin record volé à la société spécialisée dans les transferts de cryptomonnaies Poly Network a été restituée, a indiqué mercredi le groupe sur Twitter, dans une affaire d'escroquerie évaluée à 600 millions de dollars."La valeur totale (...) des actifs renvoyés par le pirate" s'élève à 4,77 millions de dollars, a indiqué Poly Network mercredi dans un tweet.C'est pour l'heure bien maigre comparé au montant total du butin évalué à quelque 600 millions de dollars, selon des calculs d'utilisateurs comme le chercheur en cybersécurité et spécialiste de l'Ethereum Mudit Gupta. Ce butin, dont le vol a été rapporté mardi par Poly Network, est composé de jetons d'Ethereum, dont un peu plus de 2,6 millions de dollars ont été récupérés, BinanceChain et OxPolygon. Dans une lettre adressée aux pirates informatiques et publiée sur Twitter mardi, Poly Network avait exhorté les pirates à "rendre les actifs"."La somme d'argent que vous avez piratée est la plus grosse dans l'histoire de la finance décentralisée", a affirmé la société. "Cet argent vient de dizaines de milliers de membres de la communauté crypto." L'entreprise avait publié les adresses utilisées par les hackers et appelé les détenteurs de portefeuilles de cryptomonnaies à les "blacklister". Les transferts de bitcoins et autres crypto-actifs reposent sur la technologie de la chaîne de blocs (ou "blockchain"), qui permet a priori de se passer d'intermédiaires comme les banques, les transactions se faisant directement d'utilisateur à utilisateur. Fin avril, les vols de cryptomonnaies, piratages et fraudes avaient atteint 432 millions de dollars en tout, selon CipherTrace.