Ces trois candidats, dont le nom n'est pas précisé, seront conviés à un entretien lors d'un prochain conseil d'administration, prévu le jeudi 28 février, à l'issue duquel se fera le choix du prochain CEO, précise l'aéroport.

Le Setca avait fait part fin janvier de son inquiétude par rapport à la succession de Jean-Jacques Cloquet, l'ex-CEO grandement apprécié au sein de l'aéroport. Le syndicat socialiste s'était notamment étonné que des candidatures internes, "de personnes de qualité", avaient été écartées. Le Setca déplorait également une absence de dialogue social depuis le départ de Jean-Jacques Cloquet.

Quant au ministre wallon en charge des Aéroports, Jean-Luc Crucke, il avait fait part de son "étonnement" après la sortie du Setca. Le ministre libéral avait précisé que la procédure de recherche d'un nouveau CEO pour BSCA avait été confiée à un chasseur de tête qui a présélectionné 40 candidats. Sur ces 40 candidats, 11 ont été invités aux auditions qui se sont déroulées les 28 et 29 janviers derniers. Cette liste a été établie par le seul bureau de recrutement et ce, sans aucune consultation des partis, avait assuré M. Crucke.

Désormais, la "short list" se compose donc de trois candidats.