Le lancement samedi de la liquidation, avec des remises de 75% sur l'ensemble des produits, a été chaotique en certains endroits. Les magasins ont en effet attiré beaucoup de monde et, dans certains cas, la police a même dû intervenir.

La société de vente aux enchères Moyersoen dit avoir pris en compte un certain nombre de couacs constatés. Des caisses supplémentaires ont été installées et davantage de personnel a été mobilisé. Des agents de sécurité en plus ont également été prévus.

Certains magasins restent toutefois fermés dans certaines villes et communes. Moyersoen espère qu'ils pourront ouvrir dans le courant de la semaine, tout en assurant que la sécurité reste sa priorité.

Le lancement samedi de la liquidation, avec des remises de 75% sur l'ensemble des produits, a été chaotique en certains endroits. Les magasins ont en effet attiré beaucoup de monde et, dans certains cas, la police a même dû intervenir. La société de vente aux enchères Moyersoen dit avoir pris en compte un certain nombre de couacs constatés. Des caisses supplémentaires ont été installées et davantage de personnel a été mobilisé. Des agents de sécurité en plus ont également été prévus. Certains magasins restent toutefois fermés dans certaines villes et communes. Moyersoen espère qu'ils pourront ouvrir dans le courant de la semaine, tout en assurant que la sécurité reste sa priorité.