Avec la pandémie, le bilan est évidemment catastrophique. Sur trois niveaux. Premièrement, la consommation en Belgique a chuté de 47,8% en volume dans l'horeca. Elle n'a été que peu compensée par une hausse en grande distribution (+2,6%). Ensemble, les deux réseaux signent une baisse de 18,6%, soit 500 millions de pintes en moins!

Deuxièmement, les exportations ont reculé de 2,9% à 17,8 millions d'hectolitres. L'Europe progresse (+3,3%) mais le reste du monde s'effondre (-18,3%).

Troisièmement, le chiffre d'affaires s'est contracté de 6,4% et l'emploi direct de 5,4% (perte de 357 emplois).

Malgré tout, les brasseurs sont plus nombreux qu'en 2019: il s'est créé 60 brasseries mais 21 ont fermé.

Avec la pandémie, le bilan est évidemment catastrophique. Sur trois niveaux. Premièrement, la consommation en Belgique a chuté de 47,8% en volume dans l'horeca. Elle n'a été que peu compensée par une hausse en grande distribution (+2,6%). Ensemble, les deux réseaux signent une baisse de 18,6%, soit 500 millions de pintes en moins! Deuxièmement, les exportations ont reculé de 2,9% à 17,8 millions d'hectolitres. L'Europe progresse (+3,3%) mais le reste du monde s'effondre (-18,3%). Troisièmement, le chiffre d'affaires s'est contracté de 6,4% et l'emploi direct de 5,4% (perte de 357 emplois). Malgré tout, les brasseurs sont plus nombreux qu'en 2019: il s'est créé 60 brasseries mais 21 ont fermé.