Il s'agit d'une augmentation de 46% par rapport au troisième trimestre 2020, relève l'enquête menée par GFK et soutenue par Bpost, Adyen et la Loterie nationale.

De janvier à septembre 2021, 8,8 milliards d'euros ont été dépensés en ligne depuis la Belgique.

"La crise sanitaire a réellement stimulé le commerce électronique en Belgique", observe Sofie Geeroms, Managing Director de BeCommerce. "Avec la fermeture de tous les magasins non essentiels en mars 2020, les consommateurs ont commencé à chercher des solutions dans le commerce en ligne. Aujourd'hui, nos recherches montrent que ces solutions ont également séduit les consommateurs, car même lorsque les magasins sont ouverts, nous achetons tous de plus en plus en ligne."

Comme avant la crise, c'est principalement des produits liés au secteur des voyages et des événements que cherche le consommateur belge sur le net. Les trois principales catégories d'achats sont les "billets d'avion et hébergement", les "billets d'attraction" et les "vacances à forfait".

Cependant, les dépenses dans ces catégories ne sont pas encore à leur niveau d'avant pandémie, "cela s'explique par le fait que la plupart des gens ont choisi un voyage 'sûr' en Europe l'été dernier", selon Mme Geeroms.

Il s'agit d'une augmentation de 46% par rapport au troisième trimestre 2020, relève l'enquête menée par GFK et soutenue par Bpost, Adyen et la Loterie nationale. De janvier à septembre 2021, 8,8 milliards d'euros ont été dépensés en ligne depuis la Belgique. "La crise sanitaire a réellement stimulé le commerce électronique en Belgique", observe Sofie Geeroms, Managing Director de BeCommerce. "Avec la fermeture de tous les magasins non essentiels en mars 2020, les consommateurs ont commencé à chercher des solutions dans le commerce en ligne. Aujourd'hui, nos recherches montrent que ces solutions ont également séduit les consommateurs, car même lorsque les magasins sont ouverts, nous achetons tous de plus en plus en ligne." Comme avant la crise, c'est principalement des produits liés au secteur des voyages et des événements que cherche le consommateur belge sur le net. Les trois principales catégories d'achats sont les "billets d'avion et hébergement", les "billets d'attraction" et les "vacances à forfait". Cependant, les dépenses dans ces catégories ne sont pas encore à leur niveau d'avant pandémie, "cela s'explique par le fait que la plupart des gens ont choisi un voyage 'sûr' en Europe l'été dernier", selon Mme Geeroms.