Le conseil d'entreprise qui a mené au protocole d'accord a duré près 16 heures mardi et s'est terminé à minuit. Les avancées ont été présentées mercredi en assemblée à l'ensemble du personnel.

L'accord prévoit que les départs en pension soient repris dans les 100 pertes d'emplois et fassent l'objet d'une légère prime. Les travailleurs en contrat à durée déterminée qui devaient être engagés à durée indéterminée partiront eux avec une prime, y compris ceux qui ont déjà quitté l'entreprise depuis le 12 septembre.

Les syndicats indiquent également que le départ en RCC (ancienne prépension) dès 58 ans seront privilégiés, et même imposés pour les fonctions supprimées. "Pour ces personnes, des mesures financières ont été prévues, afin qu'elles ne perdent pas trop par rapport à leurs revenus actuels", ont-ils précisé. "Nous nous remettrons aussi autour de la table si des licenciements forcés devaient intervenir, afin d'en déterminer les conditions", ont-ils ajouté.

Le prochain conseil d'entreprise aura lieu le mardi 14 janvier à 10h00.

Le groupe Lhoist est spécialisé dans la production et la vente de chaux et de dolomie. Le 12 septembre dernier, il avait annoncé son intention de supprimer 117 postes sur ses trois sites belges. Ce sont finalement 100 postes qui sont concernés.

Le conseil d'entreprise qui a mené au protocole d'accord a duré près 16 heures mardi et s'est terminé à minuit. Les avancées ont été présentées mercredi en assemblée à l'ensemble du personnel. L'accord prévoit que les départs en pension soient repris dans les 100 pertes d'emplois et fassent l'objet d'une légère prime. Les travailleurs en contrat à durée déterminée qui devaient être engagés à durée indéterminée partiront eux avec une prime, y compris ceux qui ont déjà quitté l'entreprise depuis le 12 septembre. Les syndicats indiquent également que le départ en RCC (ancienne prépension) dès 58 ans seront privilégiés, et même imposés pour les fonctions supprimées. "Pour ces personnes, des mesures financières ont été prévues, afin qu'elles ne perdent pas trop par rapport à leurs revenus actuels", ont-ils précisé. "Nous nous remettrons aussi autour de la table si des licenciements forcés devaient intervenir, afin d'en déterminer les conditions", ont-ils ajouté. Le prochain conseil d'entreprise aura lieu le mardi 14 janvier à 10h00. Le groupe Lhoist est spécialisé dans la production et la vente de chaux et de dolomie. Le 12 septembre dernier, il avait annoncé son intention de supprimer 117 postes sur ses trois sites belges. Ce sont finalement 100 postes qui sont concernés.