Deux sources d'énergie en mer du Nord peuvent être utilisées afin de transformer l'eau en hydrogène: le gaz et l'éolien. L'électricité provenant de ces sources permettra de décomposer l'eau (H2O) en hydrogène (H2) et oxygène (O), l'hydrogène pouvant ensuite servir de combustible propre. Contrairement aux combustibles fossiles, aucune substance nocive n'est en effet libérée lors de l'utilisation d'hydrogène. "Ce projet-pilote est une parfaite illustration des intégrations entre les différents systèmes énergétiques", estime le directeur général de Neptune Energy, propriétaire de la plateforme. "La mer du Nord, où vent et gaz naturel sont disponibles, est le lieu idéal pour réaliser cette intégration."