La fraude en ligne a fortement augmenté ces dernières années et le nombre de signalements de publicités frauduleuses au SPF Économie a été multiplié par cinq entre 2020 et 2021. Le montant des fraudes a également fortement progressé pour atteindre 8,6 millions d'euros.

BeCommerce remarque que le Black Friday est aussi devenu la journée de la fraude en ligne, avec des prix augmentés à l'avance pour mettre en place des "faux rabais" ensuite, ou des publicités trompeuses. Des produits provenant de sites web frauduleux sont notamment promus sur les médias sociaux comme TikTok.

La fédération sectorielle et l'ex-secrétaire d'État à la consommation Eva De Bleeker, désormais remplacée par Alexia Bertrand, ont donc développé un nouveau label de confiance pour les influenceurs afin de garantir la sécurité des publicités sur les réseaux sociaux. Il indiquera si ces influenceurs respectent la législation, à l'instar du label BeCommerce pour les boutiques en ligne.

Les créateurs de contenu actifs sur les médias sociaux doivent respecter plusieurs obligations, notamment se conformer aux dispositions relatives à la publicité du code de droit économique. Selon la législation européenne (DSA), ils sont également tenus de publier des posts appropriés, qui ne sont pas trompeurs ou illégaux.

"Avec l'élaboration de cette marque de confiance, nous franchissons une nouvelle étape vers un environnement internet sûr pour les consommateurs belges", se félicite Sofie Geeroms, directrice générale de BeCommerce.

La fraude en ligne a fortement augmenté ces dernières années et le nombre de signalements de publicités frauduleuses au SPF Économie a été multiplié par cinq entre 2020 et 2021. Le montant des fraudes a également fortement progressé pour atteindre 8,6 millions d'euros.BeCommerce remarque que le Black Friday est aussi devenu la journée de la fraude en ligne, avec des prix augmentés à l'avance pour mettre en place des "faux rabais" ensuite, ou des publicités trompeuses. Des produits provenant de sites web frauduleux sont notamment promus sur les médias sociaux comme TikTok. La fédération sectorielle et l'ex-secrétaire d'État à la consommation Eva De Bleeker, désormais remplacée par Alexia Bertrand, ont donc développé un nouveau label de confiance pour les influenceurs afin de garantir la sécurité des publicités sur les réseaux sociaux. Il indiquera si ces influenceurs respectent la législation, à l'instar du label BeCommerce pour les boutiques en ligne.Les créateurs de contenu actifs sur les médias sociaux doivent respecter plusieurs obligations, notamment se conformer aux dispositions relatives à la publicité du code de droit économique. Selon la législation européenne (DSA), ils sont également tenus de publier des posts appropriés, qui ne sont pas trompeurs ou illégaux. "Avec l'élaboration de cette marque de confiance, nous franchissons une nouvelle étape vers un environnement internet sûr pour les consommateurs belges", se félicite Sofie Geeroms, directrice générale de BeCommerce.