Brussels Airlines a annoncé qu'après quinze ans, elle abandonnait son logo composé de quatorze sphères rouges en forme de "b". Si les boules rouges restent dans le nouveau logo, il y en a désormais neuf, de tailles différentes, qui forment un carré.

Ce qui a attiré l'attention de Gazeta.pl, dont le logo est composé de ... neuf sphères rouges de tailles différentes qui composent un carré. "Une comparaison de la marque de Gazeta.pl et de la nouvelle marque de Brussels Airlines ne laisse aucun doute sur le fait que les éléments graphiques sont presque identiques", soutient une porte-parole d'Agora, le groupe de médias auquel appartient Gazeta.pl, interrogée par Belga.

Le groupe polonais dit analyser la situation et avoir déjà contacté Brussels Airlines. "Nous espérons résoudre ce problème rapidement et à l'amiable."

Chez Brussels Airlines, le logo de Gazeta.pl n'est d'ailleurs pas inconnu: "Nous avons vu ce logo avant d'enregistrer le nôtre en tant que marque", explique la porte-parole Kim Daenen. Mais la compagnie aérienne ne voyait aucune raison de modifier le logo prévu. "Les deux logos ne sont pas tout à fait identiques et, de plus, les deux entreprises travaillent dans des secteurs complètement différents. Il n'y a donc aucune confusion possible."

Brussels Airlines a annoncé qu'après quinze ans, elle abandonnait son logo composé de quatorze sphères rouges en forme de "b". Si les boules rouges restent dans le nouveau logo, il y en a désormais neuf, de tailles différentes, qui forment un carré. Ce qui a attiré l'attention de Gazeta.pl, dont le logo est composé de ... neuf sphères rouges de tailles différentes qui composent un carré. "Une comparaison de la marque de Gazeta.pl et de la nouvelle marque de Brussels Airlines ne laisse aucun doute sur le fait que les éléments graphiques sont presque identiques", soutient une porte-parole d'Agora, le groupe de médias auquel appartient Gazeta.pl, interrogée par Belga. Le groupe polonais dit analyser la situation et avoir déjà contacté Brussels Airlines. "Nous espérons résoudre ce problème rapidement et à l'amiable." Chez Brussels Airlines, le logo de Gazeta.pl n'est d'ailleurs pas inconnu: "Nous avons vu ce logo avant d'enregistrer le nôtre en tant que marque", explique la porte-parole Kim Daenen. Mais la compagnie aérienne ne voyait aucune raison de modifier le logo prévu. "Les deux logos ne sont pas tout à fait identiques et, de plus, les deux entreprises travaillent dans des secteurs complètement différents. Il n'y a donc aucune confusion possible."