Un indépendant sur neuf vit sous le seuil de pauvreté, a évalué l'organisation des indépendants Unizo. Le syndicat neutre pour indépendants (SNI) affirme pour sa part qu'un indépendant sur cinq est pauvre, rapporte samedi Het Laatste Nieuws.

Le seuil de pauvreté est fixé à 878 euros pour les isolés et à 1.844 euros pour une famille. Les indépendants sont trois fois plus nombreux que les employés sous le seuil de pauvreté : 11,5 % contre 3,9 %.

Le nombre de faillites est également en hausse : "Nous devrions attendre le chiffre de 4.800 en Flandre cette année, soit 23 % de plus qu'en 2008", a indiqué Karel Van Eetvelt, président de l'Unizo.

Trends.be, avec Belga

Un indépendant sur neuf vit sous le seuil de pauvreté, a évalué l'organisation des indépendants Unizo. Le syndicat neutre pour indépendants (SNI) affirme pour sa part qu'un indépendant sur cinq est pauvre, rapporte samedi Het Laatste Nieuws.Le seuil de pauvreté est fixé à 878 euros pour les isolés et à 1.844 euros pour une famille. Les indépendants sont trois fois plus nombreux que les employés sous le seuil de pauvreté : 11,5 % contre 3,9 %.Le nombre de faillites est également en hausse : "Nous devrions attendre le chiffre de 4.800 en Flandre cette année, soit 23 % de plus qu'en 2008", a indiqué Karel Van Eetvelt, président de l'Unizo.Trends.be, avec Belga