Le parc scientifique Novalis de Marche-en-Famenne s'équipe d'un nouvel incubateur modulaire pour permettre aux start-ups en biotechnologies de poursuivre leur développement. Quatre entreprises pourront s'y installer dès fin 2022, annonce vendredi l'intercommunale Idelux.

Baptisées Novalis BoostUp Center, ces nouvelles installations représentent un investissement de plus de quatre millions d'euros, subsidié à hauteur de 2,7 millions d'euros dans le cadre du Programme de financement alternatif Sowafinal 2 du Plan wallon d'investissement.

Leur construction a commencé début juin sur le site du Novalis Science Park de Marche-en-Famenne, parc d'activités économiques de 10 hectares dédié aux entreprises actives dans la santé animale et environnementale en soutien au développement de la santé humaine. Quatre entreprises actives dans les biotechnologies devraient pouvoir s'y installer dès fin 2022.

"Le Novalis BoostUp Center est un bâtiment conçu pour fournir aux start-ups un environnement adapté à leurs premières productions en prenant un minimum de risques financiers", précise l'intercommunale Idelux." Ces entreprises auront accès à des infrastructures modulaires avec des zones préqualifiées GMP (Good Manufacturing Practices) adaptées à leur processus de fabrication. Les start-ups pourront s'implanter rapidement et facilement pour se concentrer principalement sur le développement des solutions biothérapeutiques de demain et ainsi permettre leur croissance".

D'une superficie de 1.900 m2, l'infrastructure comprendra un hall prévu pour accueillir des containers équipés de salles blanches de grade C classifiées GMP, des bureaux et un espace de laboratoires équipés. Plusieurs des 14 spin-off et start-ups que compte le parc scientifique ont déjà manifesté leur intérêt à l'idée de pouvoir utiliser les futures installations, précise-t-on encore chez Idelux.

Le parc scientifique Novalis de Marche-en-Famenne s'équipe d'un nouvel incubateur modulaire pour permettre aux start-ups en biotechnologies de poursuivre leur développement. Quatre entreprises pourront s'y installer dès fin 2022, annonce vendredi l'intercommunale Idelux.Baptisées Novalis BoostUp Center, ces nouvelles installations représentent un investissement de plus de quatre millions d'euros, subsidié à hauteur de 2,7 millions d'euros dans le cadre du Programme de financement alternatif Sowafinal 2 du Plan wallon d'investissement. Leur construction a commencé début juin sur le site du Novalis Science Park de Marche-en-Famenne, parc d'activités économiques de 10 hectares dédié aux entreprises actives dans la santé animale et environnementale en soutien au développement de la santé humaine. Quatre entreprises actives dans les biotechnologies devraient pouvoir s'y installer dès fin 2022. "Le Novalis BoostUp Center est un bâtiment conçu pour fournir aux start-ups un environnement adapté à leurs premières productions en prenant un minimum de risques financiers", précise l'intercommunale Idelux." Ces entreprises auront accès à des infrastructures modulaires avec des zones préqualifiées GMP (Good Manufacturing Practices) adaptées à leur processus de fabrication. Les start-ups pourront s'implanter rapidement et facilement pour se concentrer principalement sur le développement des solutions biothérapeutiques de demain et ainsi permettre leur croissance". D'une superficie de 1.900 m2, l'infrastructure comprendra un hall prévu pour accueillir des containers équipés de salles blanches de grade C classifiées GMP, des bureaux et un espace de laboratoires équipés. Plusieurs des 14 spin-off et start-ups que compte le parc scientifique ont déjà manifesté leur intérêt à l'idée de pouvoir utiliser les futures installations, précise-t-on encore chez Idelux.