"L'e-truck MAN dispose de 12 batteries de 18,6 kWh qui se trouvent sous la cabine et sur les côtés du châssis et qui, après 8 ans, disposeront toujours d'une capacité d'au moins 70%. Il aura une autonomie d'au moins 165 km, ce qui, pour AB InBev, équivaut à quatre jours de livraison", précise le groupe dans un communiqué.

Le poids lourd OEM (Original Equipment Manufacturer), produit en série en Autriche, sera l'un des 10 premiers en Europe. Il remplace un poids lourd diesel pour les livraisons urbaines et son déploiement assurera donc une réduction considérable des émissions de CO2 pour l'ensemble de la flotte AB InBev (117 camions).

Le groupe espère que les autorités encourageront le recours à ce type de convoi. "Un camion électrique est environ cinq fois plus cher qu'un camion diesel ordinaire et la technologie de production en série est prometteuse, mais se trouve encore dans une première phase. Le gouvernement pourrait stimuler les producteurs et les clients comme nous, à prendre des mesures, par exemple en fournissant une bonne infrastructure de recharge pour les voitures et les camions", ajoute Francesco Furlanis, acheteur au sein d'AB InBev.