La crise du coronavirus a très probablement eu un impact sur cette baisse, suppose l'office de la statistique, qui a publié ces résultats mardi. Le chiffre le plus bas a été enregistré en 2006, avec 18,7%.

Avec ce chiffre, la Belgique est encore loin de l'objectif européen formulé début 2021 dans le cadre de l'Espace européen de l'éducation, selon lequel 47% des adultes âgés de 25 à 64 ans devraient avoir participé à l'apprentissage au cours des 12 derniers mois, d'ici à 2025.

De nettes différences sont à remarquer selon le niveau d'instruction: 7,5% des personnes ayant au plus un diplôme de l'enseignement primaire suivent une formation, contre 14,8% des personnes ayant un diplôme de l'enseignement secondaire supérieur. Pour les titulaires d'un diplôme de l'enseignement supérieur, il s'agit de 30%.

Autre fait remarquable: les chômeurs (19,1%) et les actifs (22,4%) présentent à peu près la même proportion d'individus suivant une formation. Seulement 10,6% des inactifs sont dans ce cas.

Le taux de formation reste le plus élevé en Région de Bruxelles-Capitale avec 26,4%. Il est de 21,1% en Région flamande et de 14,4% en Région wallonne.

Les jeunes de 25 à 34 ans sont également plus de deux fois plus susceptibles de suivre une formation que les adultes de 55 à 64 ans: 26,1% contre 11,2%. Les autres groupes d'âge se situent entre les deux, avec 21,8% (35-44 ans) et 19,5% (45-54 ans).

La crise du coronavirus a très probablement eu un impact sur cette baisse, suppose l'office de la statistique, qui a publié ces résultats mardi. Le chiffre le plus bas a été enregistré en 2006, avec 18,7%.Avec ce chiffre, la Belgique est encore loin de l'objectif européen formulé début 2021 dans le cadre de l'Espace européen de l'éducation, selon lequel 47% des adultes âgés de 25 à 64 ans devraient avoir participé à l'apprentissage au cours des 12 derniers mois, d'ici à 2025.De nettes différences sont à remarquer selon le niveau d'instruction: 7,5% des personnes ayant au plus un diplôme de l'enseignement primaire suivent une formation, contre 14,8% des personnes ayant un diplôme de l'enseignement secondaire supérieur. Pour les titulaires d'un diplôme de l'enseignement supérieur, il s'agit de 30%. Autre fait remarquable: les chômeurs (19,1%) et les actifs (22,4%) présentent à peu près la même proportion d'individus suivant une formation. Seulement 10,6% des inactifs sont dans ce cas.Le taux de formation reste le plus élevé en Région de Bruxelles-Capitale avec 26,4%. Il est de 21,1% en Région flamande et de 14,4% en Région wallonne. Les jeunes de 25 à 34 ans sont également plus de deux fois plus susceptibles de suivre une formation que les adultes de 55 à 64 ans: 26,1% contre 11,2%. Les autres groupes d'âge se situent entre les deux, avec 21,8% (35-44 ans) et 19,5% (45-54 ans).