Umicore prévoit que l'acquisition "apporte une contribution positive au résultat dès 2020 et soit créatrice de valeur dès 2021".

Les activités reprises ne comprennent pas les poudres fines, les produits chimiques, les catalyseurs ni les céramiques et pigments qui sont situés sur le même site. Celles-ci continueront à être gérées par Freeport Cobalt.

L'acquisition de la raffinerie et des activités de fabrication de précurseurs pour cathodes marque "une étape importante dans l'expansion de la chaîne de valeur d'Umicore des matériaux pour batteries". Le groupe s'estime désormais "idéalement placé" pour desservir les opérations européennes de ses clients fabriquant des batteries ou dans le secteur automobile grâce à une chaîne d'approvisionnement en matériaux pour batteries qui sera entièrement "intégrée, durable et locale".

La raffinerie de Kokkola, la plus grande d'Europe selon Umicore, emploie 250 personnes.

Umicore prévoit que l'acquisition "apporte une contribution positive au résultat dès 2020 et soit créatrice de valeur dès 2021". Les activités reprises ne comprennent pas les poudres fines, les produits chimiques, les catalyseurs ni les céramiques et pigments qui sont situés sur le même site. Celles-ci continueront à être gérées par Freeport Cobalt. L'acquisition de la raffinerie et des activités de fabrication de précurseurs pour cathodes marque "une étape importante dans l'expansion de la chaîne de valeur d'Umicore des matériaux pour batteries". Le groupe s'estime désormais "idéalement placé" pour desservir les opérations européennes de ses clients fabriquant des batteries ou dans le secteur automobile grâce à une chaîne d'approvisionnement en matériaux pour batteries qui sera entièrement "intégrée, durable et locale". La raffinerie de Kokkola, la plus grande d'Europe selon Umicore, emploie 250 personnes.