Uber n'est pas cotée en Bourse et se montre particulièrement discrète sur ses résultats. Mais selon Bloomberg, la société de services de réservation de voitures avec chauffeur serait en pertes même sur son marché domestique américain. Après un léger bénéfice au premier trimestre, Uber est retombée dans le rouge aux Etats-Unis au trimestre suivant et cette perte se serait aggravée au troisième trimestre. Le chiffre d'affaires d'Uber serait par contre en hausse, et pourrait atteindre 5,5 milliards de dollars cette année, selon les sources de Bloomberg. La société basée à San Francisco n'en est pas moins valorisée à hauteur de 69 milliards de dollars, ce qui est, sur le papier, davantage que la combinaison de General Motors et Twitter.

Uber n'est pas cotée en Bourse et se montre particulièrement discrète sur ses résultats. Mais selon Bloomberg, la société de services de réservation de voitures avec chauffeur serait en pertes même sur son marché domestique américain. Après un léger bénéfice au premier trimestre, Uber est retombée dans le rouge aux Etats-Unis au trimestre suivant et cette perte se serait aggravée au troisième trimestre. Le chiffre d'affaires d'Uber serait par contre en hausse, et pourrait atteindre 5,5 milliards de dollars cette année, selon les sources de Bloomberg. La société basée à San Francisco n'en est pas moins valorisée à hauteur de 69 milliards de dollars, ce qui est, sur le papier, davantage que la combinaison de General Motors et Twitter.