" Les conventions collectives que nous négocions avec l'entreprise ont de la sorte de moins en moins de portée. Elles ne sont en effet valables...

" Les conventions collectives que nous négocions avec l'entreprise ont de la sorte de moins en moins de portée. Elles ne sont en effet valables que pour les seuls employés ", s'insurge Peter Goris, secrétaire syndical. Côté patronal, on se défend de vouloir grignoter de manière sournoise le pouvoir des syndicats. C'est une évolution normale des choses, explique son porte-parole Tim De Kegel. " Nous sommes une entreprise de haute technologie. Le personnel que nous engageons doit posséder de plus en plus de compétences scientifiques et technologiques. Il est dès lors logique d'avoir davantage de cadres. " Ce statut, poursuit-il, n'est pas arbitraire mais au contraire, défini par un système objectif de points.