Dans sept cas sur 10, les délais de livraison sont fixés à plus de deux mois, voire indéterminés.

L'impact serait déjà visible sur le chiffre d'affaires de certains commerces, selon le SNI.

Tous les secteurs sont concernés. Or, après une année et demie perturbée par la crise sanitaire, les commerçants ont un besoin important de "se refaire", regrette le SNI.

Dans sept cas sur 10, les délais de livraison sont fixés à plus de deux mois, voire indéterminés. L'impact serait déjà visible sur le chiffre d'affaires de certains commerces, selon le SNI. Tous les secteurs sont concernés. Or, après une année et demie perturbée par la crise sanitaire, les commerçants ont un besoin important de "se refaire", regrette le SNI.