En d'autres termes, seules 24,1% des personnes interrogées ont obtenu une réponse dans les 45 premiers jours suivant leur candidature, tandis que 75,9% des sondés n'en ont pas obtenu au cours de ces premières semaines cruciales.

D'autres résultats montrent que sur la période 2018/2019, 6,4% des sondés ont reçu une invitation pour un entretien. En outre, la candidature a abouti à une proposition d'emploi pour 2% des répondants, et celle-ci a été acceptée par 1,4% d'entre eux.

Autre tendance notable, le parcours d'embauche devient de plus en plus court. Alors qu'en 2016, un candidat devait envoyer 20 mails pour obtenir un entretien, ce chiffre est descendu à 16.

Près de 54.000 personnes ont répondu à l'enquête qui s'est déroulée de janvier 2015 à avril 2019, précise Stepstone qui encourage "les entreprises à donner un feedback cohérent et transparent" tout au long de la procédure de recrutement.

En d'autres termes, seules 24,1% des personnes interrogées ont obtenu une réponse dans les 45 premiers jours suivant leur candidature, tandis que 75,9% des sondés n'en ont pas obtenu au cours de ces premières semaines cruciales. D'autres résultats montrent que sur la période 2018/2019, 6,4% des sondés ont reçu une invitation pour un entretien. En outre, la candidature a abouti à une proposition d'emploi pour 2% des répondants, et celle-ci a été acceptée par 1,4% d'entre eux. Autre tendance notable, le parcours d'embauche devient de plus en plus court. Alors qu'en 2016, un candidat devait envoyer 20 mails pour obtenir un entretien, ce chiffre est descendu à 16. Près de 54.000 personnes ont répondu à l'enquête qui s'est déroulée de janvier 2015 à avril 2019, précise Stepstone qui encourage "les entreprises à donner un feedback cohérent et transparent" tout au long de la procédure de recrutement.