Les curateurs précisent que des discussions ont démarré samedi avec un candidat et que d'autres pourparlers doivent se tenir lundi et mardi. Il s'agit de "trois acheteurs potentiels nourrissant un intérêt sérieux pour la reprise du fonds de commerce", selon le curateur Valère Vereecke.

"D'ici jeudi, vendredi au plus tard, nous voulons savoir qui sera le repreneur pour pouvoir signer un contrat vendredi", ajoute-t-il. "Si rien n'est conclu, nous devrons procéder à la liquidation, mais je pense tout de même qu'un des trois placera une offre sérieuse."

Dans l'attente d'une transaction, les magasins sont ouverts et le personnel reste au travail.

Les curateurs précisent que des discussions ont démarré samedi avec un candidat et que d'autres pourparlers doivent se tenir lundi et mardi. Il s'agit de "trois acheteurs potentiels nourrissant un intérêt sérieux pour la reprise du fonds de commerce", selon le curateur Valère Vereecke. "D'ici jeudi, vendredi au plus tard, nous voulons savoir qui sera le repreneur pour pouvoir signer un contrat vendredi", ajoute-t-il. "Si rien n'est conclu, nous devrons procéder à la liquidation, mais je pense tout de même qu'un des trois placera une offre sérieuse." Dans l'attente d'une transaction, les magasins sont ouverts et le personnel reste au travail.