La banque Triodos compte examiner l'option d'une cotation de ses certificats d'actions sur une plateforme fermée de négociation (MTF) ou en Bourse, sur une plateforme de négociation publique, annonce-t-elle mardi à l'issue de son assemblée générale extraordinaire. Le lancement d'une obligation verte est également à l'étude.

La banque indique souhaiter continuer à préserver son accès à de nouveaux capitaux et garantir sa capacité à restaurer les opérations d'achat et de vente de ses certificats d'actions, tout en s'appuyant sur la solidité de sa base de capital. "Notre modèle actuel de capitalisation par le biais de certificats d'actions a très bien fonctionné ces quarante dernières années, mais les limites de sa croissance et de sa négociabilité sont aujourd'hui atteintes", explique Jeroen Rijpkema, président du comité exécutif et CEO de la banque. "Les options qui ont été présentées aujourd'hui visent non seulement à permettre la négociation de nos certificats d'actions, mais également l'accès à de nouveaux capitaux."

Triodos compte prendre une décision finale en décembre prochain.

La banque Triodos compte examiner l'option d'une cotation de ses certificats d'actions sur une plateforme fermée de négociation (MTF) ou en Bourse, sur une plateforme de négociation publique, annonce-t-elle mardi à l'issue de son assemblée générale extraordinaire. Le lancement d'une obligation verte est également à l'étude. La banque indique souhaiter continuer à préserver son accès à de nouveaux capitaux et garantir sa capacité à restaurer les opérations d'achat et de vente de ses certificats d'actions, tout en s'appuyant sur la solidité de sa base de capital. "Notre modèle actuel de capitalisation par le biais de certificats d'actions a très bien fonctionné ces quarante dernières années, mais les limites de sa croissance et de sa négociabilité sont aujourd'hui atteintes", explique Jeroen Rijpkema, président du comité exécutif et CEO de la banque. "Les options qui ont été présentées aujourd'hui visent non seulement à permettre la négociation de nos certificats d'actions, mais également l'accès à de nouveaux capitaux." Triodos compte prendre une décision finale en décembre prochain.