Cette augmentation, de 32% sur un an, fait suite à une baisse de 20% en 2020, avec la chute brutale du tourisme et de l'événementiel en raison de la pandémie.

Vu la poursuite de la crise sanitaire, "c'est la consommation à domicile qui a pris le relais", estime le Comité champagne. "Les consommateurs ont décidé de se faire plaisir à la maison" malgré "la morosité ambiante", poursuit cet organisme représentant les vignerons et maisons de Champagne.

La reprise soudaine de la demande a pris de court certains établissements, entraînant des ruptures de stocks en raison de la désorganisation des chaînes logistiques avec le Covid. Des ruptures de stocks de Ruinart, Moët&Chandon ou Dom Pérignon avaient ainsi été constatées en Espagne par exemple.

Selon le bilan provisoire, le chiffre d'affaires de la filière devrait dépasser les 5,5 milliards d'euros, un record dépassant nettement les 5 milliards d'euros régulièrement enregistrés avant la pandémie.

La Champagne, qui a connu des conditions climatiques éprouvantes en 2021, espère que ces chiffres augurent d'un nouveau "cycle de croissance".

Cette augmentation, de 32% sur un an, fait suite à une baisse de 20% en 2020, avec la chute brutale du tourisme et de l'événementiel en raison de la pandémie.Vu la poursuite de la crise sanitaire, "c'est la consommation à domicile qui a pris le relais", estime le Comité champagne. "Les consommateurs ont décidé de se faire plaisir à la maison" malgré "la morosité ambiante", poursuit cet organisme représentant les vignerons et maisons de Champagne. La reprise soudaine de la demande a pris de court certains établissements, entraînant des ruptures de stocks en raison de la désorganisation des chaînes logistiques avec le Covid. Des ruptures de stocks de Ruinart, Moët&Chandon ou Dom Pérignon avaient ainsi été constatées en Espagne par exemple. Selon le bilan provisoire, le chiffre d'affaires de la filière devrait dépasser les 5,5 milliards d'euros, un record dépassant nettement les 5 milliards d'euros régulièrement enregistrés avant la pandémie. La Champagne, qui a connu des conditions climatiques éprouvantes en 2021, espère que ces chiffres augurent d'un nouveau "cycle de croissance".