Il s'agit du "plus gros choc que le secteur ait jamais vécu", a résumé Brian Pearce, économiste en chef de l'organisation, lors d'une visioconférence. L'Iata a en outre prévenu que les perspectives d'une reprise en 2021 étaient "assombries" par l'émergence de nouveaux variants du Covid-19, sans pour autant formellement réviser à la baisse ses prévisions pour l'année

Il s'agit du "plus gros choc que le secteur ait jamais vécu", a résumé Brian Pearce, économiste en chef de l'organisation, lors d'une visioconférence. L'Iata a en outre prévenu que les perspectives d'une reprise en 2021 étaient "assombries" par l'émergence de nouveaux variants du Covid-19, sans pour autant formellement réviser à la baisse ses prévisions pour l'année