En février, Orange annonçait son intention de contester la vente de Voo à Providence. Une action en deux temps, qui visait d'abord à suspendre cette vente avant de tenter d...

En février, Orange annonçait son intention de contester la vente de Voo à Providence. Une action en deux temps, qui visait d'abord à suspendre cette vente avant de tenter de l'annuler via une deuxième procédure au fond. Orange dénonce des vices et malversations dans le processus de mise en concurrence. Originellement, Telenet, candidate elle aussi au rachat de l'opérateur wallon, ne souhaitait pas suivre Orange. Le raisonnement a visiblement changé du côté de Malines puisque vendredi, le groupe flamand a finalement décidé de s'y joindre. " Après une analyse juridique approfondie de la procédure engagée par Orange, nous sommes arrivés à la conclusion qu'il était plus judicieux pour nous d'intervenir également dans la procédure afin de sauvegarder nos droits par rapport à toute décision qui pourrait être prise dans cette affaire ", a souligné Telenet.