La boucle est bouclée. Thierry Castagne revient à ses anciennes amours. " C'est un peu vrai, reconnaît-il. A mes débuts en 1990 chez Agoria, qui s'appelait encore Fabrimétal à l'époque, j'ai participé à la création du centre de compétences Technifutur. C'était en tant que jeune conseiller en charge de l'emploi et de la formation. J'y reviens désormais dans une fonction opérationnelle. Certains blaguent en disant que je suis passé du ministère de la parole au ministère de l'action. " Un changement qui n'est pas pour déplaire à ce fin connaisseur du tissu économique wallon. Au fil de ses 28 années passées au sein de la fédération des entreprises de l'industrie technologique, il a développé un précieux réseau qui lui sera fort utile dans ses nouvelles fonctions de CEO où il succède à Noël Scherer.
...