Tout va décidément très vite pour Geoffroy Uyttenhove et son équipe. Le cofondateur, principal actionnaire et CEO de Syndic4You, vient de conclure la vente de sa start-up au groupe immobilier Vande Moortel Real Estate (VMRE). Entre le premier contact et la signature, il s'est écoulé à peine un mois!
...

Tout va décidément très vite pour Geoffroy Uyttenhove et son équipe. Le cofondateur, principal actionnaire et CEO de Syndic4You, vient de conclure la vente de sa start-up au groupe immobilier Vande Moortel Real Estate (VMRE). Entre le premier contact et la signature, il s'est écoulé à peine un mois! Pour les dirigeants de la société familiale VMRE, c'était une opportunité à saisir. Le groupe est notamment actif dans la gestion de copropriétés en Flandre et à Bruxelles via ses filiales Syncura et Easy Syndic. Avec plus de 3.000 immeubles en gestion, résidentiels ou commerciaux, VMRE revendique une position de leader du marché du syndic professionnel en Belgique. Avec Syndic4You, la société s'adjoint les services d'une plateforme en ligne de gestion des copropriétés. Syndic4You vise les petits immeubles à appartements, souvent gérés par des copropriétaires bénévoles. "Avec mon frère Jacob, nous planchions sur une plateforme similaire. Quand nous avons vu le produit de Syndic4You, nous nous sommes tout de suite dit que c'était ce qu'il nous fallait", explique Thomas Van de Moortel, CEO de Syncura. VMRE rachète intégralement Syndic4You à ses cinq actionnaires, pour un montant qui reste confidentiel. Le groupe injecte un million d'euros dans la start-up pour soutenir son développement. Syndic4You conserve son management et son autonomie de gestion et bénéficiera du support du groupe en matière commerciale pour le marketing, les finances, les ressources humaines, etc. Un bureau sera ouvert en Flandre pour attaquer le marché du nord du pays. VMRE envisage dans un deuxième temps une expansion dans les pays limitrophes. La trajectoire de Syndic4You est tout simplement fulgurante. Cette start-up basée à Louvain-la-Neuve, lancée à l'aube de la crise sanitaire et soutenue par le fonds Digital Attraxion, a rapidement reçu des marques d'intérêt. Après un partenariat avec l'assureur Axa, Geoffroy Uyttenhove a eu des contacts avec plusieurs investisseurs. Très vite, il a également reçu trois offres d'achat, parmi lesquelles il a choisi celle de VMRE. "C'est l'exit le plus rapide de l'histoire des start-up belges! s'amuse Geoffroy Uyttenhove. C'était le choix le plus logique, celui qui nous permettra de continuer à nous développer. Ce n'est que le commencement. On a encore beaucoup de boulot."