L'entreprise néerlandaise était déjà présente en Belgique avec des vélos classiques, reconnaissables à leur pneu avant peint en bleu. L'extension du service aux vélos électriques était une "étape logique", selon Swapfiets, qui a opté pour des exemplaires capables d'atteindre 25 km/h.

"La mobilité reste un défi dans les grandes villes. Comment aider les gens dans leur recherche de moyens de transport durables? Le vélo est un choix logique. Mais pour ceux qui doivent traverser toute la ville chaque jour, c'est une autre histoire. C'est pour cela que nous proposons dorénavant un vélo électrique", vante Steven Uitentuis, cofondateur de la société.

Swapfiets a déjà convaincu 5.000 cyclistes en Belgique, d'après ses chiffres.

L'entreprise néerlandaise était déjà présente en Belgique avec des vélos classiques, reconnaissables à leur pneu avant peint en bleu. L'extension du service aux vélos électriques était une "étape logique", selon Swapfiets, qui a opté pour des exemplaires capables d'atteindre 25 km/h. "La mobilité reste un défi dans les grandes villes. Comment aider les gens dans leur recherche de moyens de transport durables? Le vélo est un choix logique. Mais pour ceux qui doivent traverser toute la ville chaque jour, c'est une autre histoire. C'est pour cela que nous proposons dorénavant un vélo électrique", vante Steven Uitentuis, cofondateur de la société. Swapfiets a déjà convaincu 5.000 cyclistes en Belgique, d'après ses chiffres.