Supra Bazar a été fondé en 1964 par Marcel Vanhalst et compte désormais cinq grandes surfaces. La famille Vanhalst est dorénavant au coeur d'une enquête judiciaire qui a mené les enquêteurs également au Luxembourg pour y réaliser des perquisitions. L'enquête porte sur des soupçons de blanchiment d'argent, de fraude fiscale, de fraude à la TVA et fraude au droit de succession.

Geert et Nadine Vanhalst, enfants de Marcel Vanhalst désormais décédé, disposeraient d'une fortune estimée à 250 millions d'euros, qui contraste avec des années de déclarations fiscales. Ils risquent une imposition de 60 voir 100 %, ce qui en fait un des plus gros dossiers fiscaux en Belgique jamais traité.

Le fisc a retrouvé la trace des avoirs en comparant des données internationales à ce qui était connu en Belgique. Le dossier a été transmis au parquet qui a désigné un juge d'instruction. Des perquisitions ont déjà eu lieu en 2019 au siège de Gullegem et une commission rogatoire s'est rendue au Luxembourg en décembre.

Supra Bazar a été fondé en 1964 par Marcel Vanhalst et compte désormais cinq grandes surfaces. La famille Vanhalst est dorénavant au coeur d'une enquête judiciaire qui a mené les enquêteurs également au Luxembourg pour y réaliser des perquisitions. L'enquête porte sur des soupçons de blanchiment d'argent, de fraude fiscale, de fraude à la TVA et fraude au droit de succession. Geert et Nadine Vanhalst, enfants de Marcel Vanhalst désormais décédé, disposeraient d'une fortune estimée à 250 millions d'euros, qui contraste avec des années de déclarations fiscales. Ils risquent une imposition de 60 voir 100 %, ce qui en fait un des plus gros dossiers fiscaux en Belgique jamais traité. Le fisc a retrouvé la trace des avoirs en comparant des données internationales à ce qui était connu en Belgique. Le dossier a été transmis au parquet qui a désigné un juge d'instruction. Des perquisitions ont déjà eu lieu en 2019 au siège de Gullegem et une commission rogatoire s'est rendue au Luxembourg en décembre.