La chaîne s'attend toujours à des temps difficiles au cours de cet exercice financier. La part de l'enseigne de mode a chuté de plus de 8 % mercredi matin.

En raison de la concurrence féroce dans le secteur de l'habillement, les revenus devraient diminuer légèrement en 2020, semble-t-il mercredi. L'incertitude qui entoure brexit rend également les affaires plus difficiles. La direction considère 2020 comme une année de " réinitialisation ", tant sur le plan opérationnel que financier, afin que Superdry puisse à nouveau évoluer vers une croissance des bénéfices à long terme.

La perte de millions en 2018-2019 est principalement due à la dépréciation des magasins sous-performants et aux coûts de restructuration. En excluant ces coûts non récurrents, Superdry a réalisé un bénéfice de 42 millions de livres sterling. Mais cela aussi a été réduit de moitié par rapport à l'exercice précédent. Pour le même nombre de magasins, les revenus ont diminué de 10 %.