Les nouveaux fonds permettront le lancement prochain de son application "Capitana", une plateforme financière de gestion pilotée "qui permet de réveiller l'épargne en la plaçant sur une large sélection de produits (...) tout en ayant un impact social et environnemental positif", selon ses fondateurs.

Ce sont ses actionnaires historiques, à savoir la Bourse de Luxembourg, le Seeder Fund et des business angels de Belgique, Luxembourg et France, qui ont mis la majorité du montant. Le fonds Leansquare est également rentré au capital de StarTalers.

L'objectif de la start-up est de réduire les écarts toujours nombreux entre hommes et femmes dans la relation aux finances. "Aujourd'hui seules 10% des femmes en Europe investissent leur épargne. C'est moitié moins que les hommes", affirme StarTalers. "Principalement en raison de leur manque de confiance dans leurs connaissances financières et de placements, ces derniers étant parfois aussi trop éloignés de leurs valeurs. En conséquence, l'écart salarial de 20% auquel les femmes sont confrontées durant leur vie professionnelle se creuse" et à la retraite, les femmes ont 40% de capital en moins, alors qu'elles vivent en moyenne 5 ans de plus, affirme StarTalers.

La plateforme Capitana a donc pour objectif d'inverser cette tendance "en se concentrant sur les barrières qui retiennent en particulier les femmes de se lancer dans l'investissement et en permettant aux utilisatrices de se constituer un portefeuille de placements personnalisé". Si l'outil a été développé en se basant particulièrement sur les freins des femmes en la matière, la plateforme sera accessible à tous les investisseurs qui le souhaitent, quel que soit leur genre.

Le lancement officiel est prévu à l'automne.

Les nouveaux fonds permettront le lancement prochain de son application "Capitana", une plateforme financière de gestion pilotée "qui permet de réveiller l'épargne en la plaçant sur une large sélection de produits (...) tout en ayant un impact social et environnemental positif", selon ses fondateurs. Ce sont ses actionnaires historiques, à savoir la Bourse de Luxembourg, le Seeder Fund et des business angels de Belgique, Luxembourg et France, qui ont mis la majorité du montant. Le fonds Leansquare est également rentré au capital de StarTalers. L'objectif de la start-up est de réduire les écarts toujours nombreux entre hommes et femmes dans la relation aux finances. "Aujourd'hui seules 10% des femmes en Europe investissent leur épargne. C'est moitié moins que les hommes", affirme StarTalers. "Principalement en raison de leur manque de confiance dans leurs connaissances financières et de placements, ces derniers étant parfois aussi trop éloignés de leurs valeurs. En conséquence, l'écart salarial de 20% auquel les femmes sont confrontées durant leur vie professionnelle se creuse" et à la retraite, les femmes ont 40% de capital en moins, alors qu'elles vivent en moyenne 5 ans de plus, affirme StarTalers. La plateforme Capitana a donc pour objectif d'inverser cette tendance "en se concentrant sur les barrières qui retiennent en particulier les femmes de se lancer dans l'investissement et en permettant aux utilisatrices de se constituer un portefeuille de placements personnalisé". Si l'outil a été développé en se basant particulièrement sur les freins des femmes en la matière, la plateforme sera accessible à tous les investisseurs qui le souhaitent, quel que soit leur genre. Le lancement officiel est prévu à l'automne.