Le groupe aéronautique wallon Sonaca a prolongé jusqu'en 2033 son contrat avec l'américain Spirit Aerosystem, spécialisé dans la fabrication de structures d'avions et un des principaux fournisseurs de Boeing. Le groupe fournira des assemblages et des piè...

Le groupe aéronautique wallon Sonaca a prolongé jusqu'en 2033 son contrat avec l'américain Spirit Aerosystem, spécialisé dans la fabrication de structures d'avions et un des principaux fournisseurs de Boeing. Le groupe fournira des assemblages et des pièces complexes pour le Boeing 737. Le contrat court jusqu'en 2033 et concerne essentiellement LMI, la filiale américaine de la Sonaca. Le groupe wallon a par ailleurs prolongé un second contrat avec Spirit, concernant la fourniture à Airbus de bords d'attaque pour les ailes de l'A220 et qui donnera cette fois de l'activité à son usine de Gosselies. Ces deux contrats devraient gonfler le carnet de commandes de la Sonaca de plus de 2 milliards de dollars. "Il s'agit d'un signal fort qui témoigne de la compétitivité et de la crédibilité industrielle de la Sonaca sur le marché aéronautique, et ce malgré un contexte de crise sanitaire et économique", se réjouit Yves Delatte, le CEO. Celui-ci espère terminer cette année-ci sur un chiffre d'affaires de 545 millions d'euros et un bénéfice opérationnel de 45 millions, contre respectivement 441 et 12 millions l'an dernier. En 2019, avant la crise du covid, la Sonaca avait réalisé un chiffre d'affaires de 780 millions et un bénéfice opérationnel de 85 millions.