C'est une étape supplémentaire dans l'implémentation de la stratégie Solvay One Planet qui prévoit aussi de sortir du charbon en 2030 et de réduire, à la même date, ses émissions de gaz à effet de serr...

C'est une étape supplémentaire dans l'implémentation de la stratégie Solvay One Planet qui prévoit aussi de sortir du charbon en 2030 et de réduire, à la même date, ses émissions de gaz à effet de serre de 30%. Pour atteindre la neutralité carbone, Solvay entend investir deux milliards d'euros dans la transformation de ses 110 usines. Il s'agira de convertir ces installations aux énergies vertes en électrifiant les procédés et en utilisant des énergies renouvelables comme la biomasse ou le soleil. Les dix années de plus ne seront pas de trop pour les neuf usines liées au carbonate de soude qui sont responsables de près de deux tiers des émissions carbonées de Solvay. La moitié des investissements leur sera d'ailleurs consacrée. Par exemple, le groupe va remplacer le charbon par de la biomasse dans deux de ses usines: à Dombasle (Alsace) et à Rheinberg (Allemagne). Soit un gain de 6% pour les émissions CO2.