Il a assuré qu'une large quantité de véhicules étaient entreposés en attente de puces.

"Nous allons nous concentrer sur ceux-ci et surtout terminer ces voitures afin de les livrer à nos clients le plus tôt possible", a assuré le porte-parole.

L'entreprise s'attend à ce que la fourniture des semi-conducteurs puissent reprendre au plus tard dans la seconde partie de l'année 2022.

A l'heure actuelle toute l'industrie automobile souffre d'une pénurie de ces véhicules. L'année passée, en dépit de la pandémie, Skoda a produit plus de 750.000 voitures sur ses usines tchèques de Mlada Boleslav et Kvasiny.

Il a assuré qu'une large quantité de véhicules étaient entreposés en attente de puces. "Nous allons nous concentrer sur ceux-ci et surtout terminer ces voitures afin de les livrer à nos clients le plus tôt possible", a assuré le porte-parole. L'entreprise s'attend à ce que la fourniture des semi-conducteurs puissent reprendre au plus tard dans la seconde partie de l'année 2022. A l'heure actuelle toute l'industrie automobile souffre d'une pénurie de ces véhicules. L'année passée, en dépit de la pandémie, Skoda a produit plus de 750.000 voitures sur ses usines tchèques de Mlada Boleslav et Kvasiny.