L'entreprise en a profité pour lui donner un nouveau nom: Pikaway s'appelle désormais Skipr. Ce planificateur multimodal réunit les différentes possibilités de mobilité, avec les transports en commun, les véhicules, trottinettes électriques, vélos ou scooters partagés et autres, en un seul et même endroit.

Skipr permet de planifier et réserver tous ces services de mobilité. Ses partenaires actuels sont: la SNCB, De Lijn, TEC, STIB, Uber, les voitures partagées Poppy, les vélos partagés électriques Jump et classiques Villo, ou encore Vélo et Mobit (service de vélos partagés développé dans plusieurs villes flamandes). De nombreux autres sont en outre en cours d'intégration sur le marché belge, comme Circ (ex-Flash) & Scooty. L'application combine tous ces modes de transport personnels, publics et partagés.

Mais Skipr ne se contente pas de proposer différents itinéraires (les plus rapides possibles) et moyens de transport, vante D'Ieteren. On pourra ainsi réserver via l'application pour la quasi-intégralité des fournisseurs d'ici octobre. Et on peut aussi adapter les paramètres si l'on se déplace avec des enfants ou que l'on est un utilisateur à mobilité réduite.

Depuis le mois de janvier, elle était disponible en version test à Anvers sous le nom de Pikaway. Même si l'on peut parcourir tout le pays avec cet outil, ce sont la ville portuaire et (désormais) la capitale qui bénéficient du plus vaste choix de solutions de mobilité, précise Skipr.

L'entreprise en a profité pour lui donner un nouveau nom: Pikaway s'appelle désormais Skipr. Ce planificateur multimodal réunit les différentes possibilités de mobilité, avec les transports en commun, les véhicules, trottinettes électriques, vélos ou scooters partagés et autres, en un seul et même endroit.Skipr permet de planifier et réserver tous ces services de mobilité. Ses partenaires actuels sont: la SNCB, De Lijn, TEC, STIB, Uber, les voitures partagées Poppy, les vélos partagés électriques Jump et classiques Villo, ou encore Vélo et Mobit (service de vélos partagés développé dans plusieurs villes flamandes). De nombreux autres sont en outre en cours d'intégration sur le marché belge, comme Circ (ex-Flash) & Scooty. L'application combine tous ces modes de transport personnels, publics et partagés. Mais Skipr ne se contente pas de proposer différents itinéraires (les plus rapides possibles) et moyens de transport, vante D'Ieteren. On pourra ainsi réserver via l'application pour la quasi-intégralité des fournisseurs d'ici octobre. Et on peut aussi adapter les paramètres si l'on se déplace avec des enfants ou que l'on est un utilisateur à mobilité réduite. Depuis le mois de janvier, elle était disponible en version test à Anvers sous le nom de Pikaway. Même si l'on peut parcourir tout le pays avec cet outil, ce sont la ville portuaire et (désormais) la capitale qui bénéficient du plus vaste choix de solutions de mobilité, précise Skipr.