Sequana Medical est une start-up d'origine suisse qui a décidé de venir s'installer à Gand fin 2018 sous l'impulsion de son président Rudy Dekeyser. Ce dernier a été directeur de l'Institut flamand de biotechnologie (VIB) et est maintenant à la tête du fonds d'investissement néerlandais Life Sciences Partners (LSP), qui ...

Sequana Medical est une start-up d'origine suisse qui a décidé de venir s'installer à Gand fin 2018 sous l'impulsion de son président Rudy Dekeyser. Ce dernier a été directeur de l'Institut flamand de biotechnologie (VIB) et est maintenant à la tête du fonds d'investissement néerlandais Life Sciences Partners (LSP), qui soutient les biopharmas. La medtech belgo-suisse, qui développe une pompe implantable pour le traitement de maladies hépatiques, espère lever jusqu'à 38,5 millions d'euros. Un montant qui doit notamment lui permettre de financer le développement commercial de l'alfapump (le nom de sa pompe implantable, illustration), une étude américaine sur le traitement d'ascites (épanchements de liquide dans l'abdomen) récurrentes ou réfractaires engendrées par une cirrhose, ainsi que les premières études humaines pour la thérapie DSR ( direct sodium removal) destinée à traiter l'excès de volume dans les insuffisances cardiaques. La société propose 3.235.294 nouvelles actions, un nombre qui pourra être relevé de 15%. La mise à prix se situe entre 8,50 et 9 euros, ce qui devrait permettre de lever au minimum 27,5 millions d'euros. Certains actionnaires et investisseurs se sont déjà engagés irrévocablement à souscrire à l'offre pour un montant de 20,5 millions d'euros au prix qui sera déterminé. Cette offre sera normalement clôturée ce jeudi 7 février mais elle pourrait être prolongée. Le prix définitif et le nombre de titres vendus seront communiqués le lendemain, la première cotation devant intervenir le 11 février.