Le groupe Stellantis, né de la fusion entre PSA et FCA, vient de revendiquer la place de n°1 en Europe au 1er trimestre 2021. C'est un revirement complet pa...

Le groupe Stellantis, né de la fusion entre PSA et FCA, vient de revendiquer la place de n°1 en Europe au 1er trimestre 2021. C'est un revirement complet par rapport à 2020 où PSA et Fiat Chrysler se trouvaient loin derrière VW, avec seulement 770.000 véhicules vendus pour 855.000 au groupe allemand. Lire aussi: TSMC, le groupe qui peut paralyser le mondeUn peu de clarification s'impose tout de même. Sur les trois premiers mois de l'année, le groupe VW et sa constellation de marques (VW, Audi, Seat, Skoda, Porsche, etc.) a continué de dominer, et largement, le segment des voitures particulières: 772.000 ventes contre 670.000 pour Stellantis. Mais ce dernier a littéralement taillé des croupières aux Allemands sur le segment des utilitaires légers: 184.000 contre 59.000.