Après l'annonce de Ford et de GM, c'est au tour de Samsung d'investir aux Etats-Unis.

Déjà présente au Texas avec une usine d'électroniques, l'entreprise coréenne entend y construire d'ici à la mi-2024 une gigantesque usine de production de puces et semi-conducteurs. Soit un investissement de 17 milliards de dollars et la création de 2.000 jobs hautement qualifiés.

Un choix guidé par les aides financières et fiscales du Texas. Samsung entend investir près de 200 milliards de dollars dans la production mondiale de semi- conducteurs dans les trois prochaines années.

Après l'annonce de Ford et de GM, c'est au tour de Samsung d'investir aux Etats-Unis. Déjà présente au Texas avec une usine d'électroniques, l'entreprise coréenne entend y construire d'ici à la mi-2024 une gigantesque usine de production de puces et semi-conducteurs. Soit un investissement de 17 milliards de dollars et la création de 2.000 jobs hautement qualifiés. Un choix guidé par les aides financières et fiscales du Texas. Samsung entend investir près de 200 milliards de dollars dans la production mondiale de semi- conducteurs dans les trois prochaines années.