La marchandise se trouvait dans huit containers en provenance de Port Saïd (Egypte) et était destinée à une firme néerlandaise. Il s'agit d'une des saisies les plus importantes du port d'Anvers, réalisée grâce à la collaboration des services de la douane française et l'Office européen de lutte antifraude (OLAF).

Les cigarettes sont des "cheap whites", soit d'une marque qui n'est pas enregistrée sur le territoire belge (comme Jin Ling, President Gold, Em@il Red ou Em@il Blue), produites légalement hors Europe et introduites sur les marchés européens par contrebande. Il ne s'agit donc pas de cigarettes de contrefaçon.

Depuis 2014, en Belgique, ce sont presque uniquement des "cheap whites" qui ont été saisies, souligne le SPF Finances.

La marchandise se trouvait dans huit containers en provenance de Port Saïd (Egypte) et était destinée à une firme néerlandaise. Il s'agit d'une des saisies les plus importantes du port d'Anvers, réalisée grâce à la collaboration des services de la douane française et l'Office européen de lutte antifraude (OLAF).Les cigarettes sont des "cheap whites", soit d'une marque qui n'est pas enregistrée sur le territoire belge (comme Jin Ling, President Gold, Em@il Red ou Em@il Blue), produites légalement hors Europe et introduites sur les marchés européens par contrebande. Il ne s'agit donc pas de cigarettes de contrefaçon. Depuis 2014, en Belgique, ce sont presque uniquement des "cheap whites" qui ont été saisies, souligne le SPF Finances.