Un accord de principe avait été trouvé mi-septembre sur cette convention qui est désormais signée, indique le transporteur irlandais dans un communiqué. Ryanair s'est entendu avec les syndicats Fit Cisl, Anpac et Anpav, quelques jours avant un appel à la grève le 28 septembre du personnel de cabine en Italie, aux Pays-Bas, en Espagne, en Belgique et au Portugal. Les syndicats qui ont négocié la convention collective ne sont toutefois pas les mêmes que ceux qui sont impliqués dans la grève de vendredi 28 septembre.

En Italie, ce mouvement est soutenu par Uiltrasporti et Filt-CGIL. L'accord avec Ryanair sur cette convention collective permettra de couvrir l'ensemble des personnels de cabine de la compagnie en Italie à partir du 1er octobre et jusqu'à fin 2021. Ces catégories de personnel vont pouvoir passer d'un contrat irlandais à un contrat italien pendant la période couverte par l'accord. Ce dernier prévoit en outre des hausses de salaires et la mise en place d'un système de retraite. Ryanair précise que cet accord fait suite à ceux similaires conclus avec le personnel de cabine en Irlande et au Royaume-Uni, et espère en signer de nouveaux en Allemagne, au Portugal et en Espagne.

La compagnie a d'ailleurs invité les syndicats dans ces pays pour négocier à leur tour une convention collective. Ryanair voit se multiplier les mouvements sociaux ces derniers mois, de la part du personnel de cabine et de pilotes. La compagnie se prépare à affronter la grève du personnel de cabine vendredi dans cinq pays, dont elle a d'ores et déjà tenu à minimiser l'impact potentiel. Aucun chiffre de participation ni d'annulations de vols n'a été pour l'heure communiqué par la compagnie ou les syndicats.

Un accord de principe avait été trouvé mi-septembre sur cette convention qui est désormais signée, indique le transporteur irlandais dans un communiqué. Ryanair s'est entendu avec les syndicats Fit Cisl, Anpac et Anpav, quelques jours avant un appel à la grève le 28 septembre du personnel de cabine en Italie, aux Pays-Bas, en Espagne, en Belgique et au Portugal. Les syndicats qui ont négocié la convention collective ne sont toutefois pas les mêmes que ceux qui sont impliqués dans la grève de vendredi 28 septembre. En Italie, ce mouvement est soutenu par Uiltrasporti et Filt-CGIL. L'accord avec Ryanair sur cette convention collective permettra de couvrir l'ensemble des personnels de cabine de la compagnie en Italie à partir du 1er octobre et jusqu'à fin 2021. Ces catégories de personnel vont pouvoir passer d'un contrat irlandais à un contrat italien pendant la période couverte par l'accord. Ce dernier prévoit en outre des hausses de salaires et la mise en place d'un système de retraite. Ryanair précise que cet accord fait suite à ceux similaires conclus avec le personnel de cabine en Irlande et au Royaume-Uni, et espère en signer de nouveaux en Allemagne, au Portugal et en Espagne. La compagnie a d'ailleurs invité les syndicats dans ces pays pour négocier à leur tour une convention collective. Ryanair voit se multiplier les mouvements sociaux ces derniers mois, de la part du personnel de cabine et de pilotes. La compagnie se prépare à affronter la grève du personnel de cabine vendredi dans cinq pays, dont elle a d'ores et déjà tenu à minimiser l'impact potentiel. Aucun chiffre de participation ni d'annulations de vols n'a été pour l'heure communiqué par la compagnie ou les syndicats.