Le thème de cette journée en mode virtuel pour cause d'épidémie de coronavirus était la "transformation numérique". La journée a été lancée dimanche avec l'inauguration d'une toute nouvelle rotative dans le hall de production de Roularta Printing à Roulers. La nouvelle presse a démarré sur simple pression d'un bouton actionné par la ministre flamande de l'Economie Hilde Crevits (CD&V).

Roularta Media Group (Trends Tendances, Le Vif L'express,...) a investi 12,5 millions d'euros dans cette nouvelle presse rotative Lithoman 72. "Malgré la révolution numérique rapide, on lit encore beaucoup de choses sur papier", explique Xavier Bouckaert, CEO de Roularta. "Nous pouvons également le constater dans nos propres publications. Il existe un réel besoin de presses à papier capables de traiter de gros tirages". Selon Roularta, la capacité d'impression de cette nouvelle rotative représente près de dix pour cent du marché belge des magazines.

Rapidité et efficacité énergétique

La décision d'investissement remonte à plus d'un an, mais la crise du coronavirus n'a pas modifié les plans du groupe de médias coté en bourse concernant la nouvelle presse. Sa construction s'est déroulée comme prévu et la production devrait commencer début novembre.

Selon Xavier Bouckaert, la nouvelle rotative est à la pointe du progrès en termes de rendement, de vitesse et d'efficacité énergétique. "Cette presse rotative peut imprimer 50 000 exemplaires par heure et le processus de production est économe en énergie. Nous économisons beaucoup d'énergie, vous pouvez comparer les économies réalisées avec la consommation annuelle d'énergie de quatre-vingts familles". La presse est aussi équipée d'un système de récupération de chaleur, qui est utilisé pour sécher les publications imprimées et chauffer les bâtiments de Roularta, dont le siège est situé à Roulers.

Roularta Printing est la plus grande entreprise d'impression offset du pays et imprime des journaux, des magazines et des catalogues pour le marché intérieur et étranger. La moitié de la capacité d'impression est utilisée pour les propres titres de Roularta (notamment Knack/Le Vif L'Express, Trends/Trends Tendances, Libelle/Femmes d'Aujourd'hui, Feeling, Flair,... ). Pour l'autre moitié, des contrats d'impression sont conclus avec de grands éditeurs européens. Le prestigieux magazine The Economist, Bloomberg Business Week et Humo sont imprimés à Roulers.

L'installation de la nouvelle presse rotative est également le dernier grand projet d'investissement de William Metsu, le directeur de Roularta Printing. Metsu prend sa retraite après une carrière de 37 ans chez Roularta. Il sera remplacé par Steven Renders. Roularta Printing réalise un chiffre d'affaires de 80 millions d'euros avec 400 employés.

Le thème de cette journée en mode virtuel pour cause d'épidémie de coronavirus était la "transformation numérique". La journée a été lancée dimanche avec l'inauguration d'une toute nouvelle rotative dans le hall de production de Roularta Printing à Roulers. La nouvelle presse a démarré sur simple pression d'un bouton actionné par la ministre flamande de l'Economie Hilde Crevits (CD&V).Roularta Media Group (Trends Tendances, Le Vif L'express,...) a investi 12,5 millions d'euros dans cette nouvelle presse rotative Lithoman 72. "Malgré la révolution numérique rapide, on lit encore beaucoup de choses sur papier", explique Xavier Bouckaert, CEO de Roularta. "Nous pouvons également le constater dans nos propres publications. Il existe un réel besoin de presses à papier capables de traiter de gros tirages". Selon Roularta, la capacité d'impression de cette nouvelle rotative représente près de dix pour cent du marché belge des magazines. La décision d'investissement remonte à plus d'un an, mais la crise du coronavirus n'a pas modifié les plans du groupe de médias coté en bourse concernant la nouvelle presse. Sa construction s'est déroulée comme prévu et la production devrait commencer début novembre.Selon Xavier Bouckaert, la nouvelle rotative est à la pointe du progrès en termes de rendement, de vitesse et d'efficacité énergétique. "Cette presse rotative peut imprimer 50 000 exemplaires par heure et le processus de production est économe en énergie. Nous économisons beaucoup d'énergie, vous pouvez comparer les économies réalisées avec la consommation annuelle d'énergie de quatre-vingts familles". La presse est aussi équipée d'un système de récupération de chaleur, qui est utilisé pour sécher les publications imprimées et chauffer les bâtiments de Roularta, dont le siège est situé à Roulers.Roularta Printing est la plus grande entreprise d'impression offset du pays et imprime des journaux, des magazines et des catalogues pour le marché intérieur et étranger. La moitié de la capacité d'impression est utilisée pour les propres titres de Roularta (notamment Knack/Le Vif L'Express, Trends/Trends Tendances, Libelle/Femmes d'Aujourd'hui, Feeling, Flair,... ). Pour l'autre moitié, des contrats d'impression sont conclus avec de grands éditeurs européens. Le prestigieux magazine The Economist, Bloomberg Business Week et Humo sont imprimés à Roulers.L'installation de la nouvelle presse rotative est également le dernier grand projet d'investissement de William Metsu, le directeur de Roularta Printing. Metsu prend sa retraite après une carrière de 37 ans chez Roularta. Il sera remplacé par Steven Renders. Roularta Printing réalise un chiffre d'affaires de 80 millions d'euros avec 400 employés.