Le préaccord sur le volet social a été signé dans la nuit de jeudi à vendredi entre les représentants syndicaux et la direction des Editions de L'Avenir. Les syndicats indiquent avoir obtenu une proposition jugée "positive", dans le cadre de la restructuration des éditions appartenant au groupe Publifin/Nethys.

Le protocole sera soumis au personnel dans les prochains jours. Les délégations de l'AJP et de la SDR des Editions de L'Avenir prennent bonne note de ce préaccord mais précisent que "tant qu'il n'y a pas d'accord sur tout, il n'y a d'accord sur rien".

Le volet social et le dossier de la future organisation de l'entreprise sont liés, ajoutent-elles. "Lâcher du lest d'un côté, en espérant bouger le moins possible pour la suite, relèverait d'une stratégie dont la rédaction ne sera pas dupe."