Environ 5.700 emplois devraient être supprimés via départs naturels, selon Sophie Chantegay, porte-parole de Renault.

Belga

Environ 5.700 emplois devraient être supprimés via départs naturels, selon Sophie Chantegay, porte-parole de Renault. Belga