Dans le peloton de tête figurent, par ordre d'importance, Ryanair, Brussels Airlines et TUI fly. Pourtant, Ryanair déclare avoir remboursé plus de 90% des vols annulés, avant la fin de juillet. Les soucis proviendraient surtout "de clients ayant acheté leur ti...

Dans le peloton de tête figurent, par ordre d'importance, Ryanair, Brussels Airlines et TUI fly. Pourtant, Ryanair déclare avoir remboursé plus de 90% des vols annulés, avant la fin de juillet. Les soucis proviendraient surtout "de clients ayant acheté leur ticket par des agences, affirme Hélène Bégasse, porte-parole de Ryanair. Nous mettons en place un processus pour accélérer les choses." Brussels Airlines, elle, sollicite la patience de ses clients : "Avec la crise, le volume des demandes était devenu ingérable, nous avons été débordés, réagit Kim Daenen, la porte-parole de la compagnie. Nous travaillons à une solution plus rapide qui pourrait être lancée cette semaine". Et TUI fly, qui s'est limitée à distribuer des bons d'achats au début de la crise, indique qu'elle rembourse désormais. "Nous avons eu des contacts avec Brussels Airlines et Ryanair, qui assurent qu'ils vont améliorer les choses", ajoute Jean-Philippe Ducart, de Test-Achats. "Une éclaircie s'amorce", estime-t-il. Parce que plusieurs compagnies, telle que Brussels Airlines, reçoivent désormais une aide publique et que les plaintes retentissantes des clients non remboursés pourraient décourager les voyageurs que les compagnies cherchent à séduire en ces temps compliqués.